Rechercher dans ce Blog

jeudi 29 septembre 2016

Le podenco, la race canine la plus ancienne au monde

Le Podenco est un lévrier du type africain classé dans le groupe des races canines : chiens de type Primitif. Le Podenco est l'une des races, si ce n’est la race canine la plus ancienne au monde.
En effet, l’origine du Lévrier d’Ibiza remonterait à plus de 4000 ans av. J.C. La plupart du temps associée à l’ère des Grands Pharaons, On peut dire qu’elle n’a pas énormément changé au fil des siècles.



Le Podenco descend donc du Tesem, (chien Pharaon). 
Le Tesem était considéré non seulement comme un auxiliaire de chasse indispensable, gardien des troupeaux ou des biens, mais il avait aussi le statut privilégié d’animal de compagnie indissociable de la vie de famille. Chez les égyptiens, le chien occupait en effet une place de choix dans la maison, en particulier celui qui permettait de chasser dans le désert.
Lors de l'invasion des peuplades asiatiques, les Hyksos apportent le lévrier d'Asie qui sera croisé avec le Tesem. A cette époque le lévrier est utilisé de la même manière que le guépard apprivoisé, c’est surtout un instrument de chasse.
Les descendants actuels des lévriers tels que le Podenco ou Lévrier de Pharaon sont en quelque sort la réincarnation du Tesem aujourd'hui disparu. Le Tesem, selon les fresques de tombeaux égyptiens, était un chien domestiqué et très prisé pour ses talents de chasse aux lapins, aux lièvres et aux gros gibiers. Il était si proche des Egyptiens qu'ils le divinisèrent. C'est ainsi que le Tesem prêta son profil à Anubis, dieu des morts et conducteur des âmes qui veillait sur les sépultures.



Une légende dit que les Podencos auraient aussi été utilisés du temps des pharaons, comme chiens d’attelage. Un jour, un attelage n’a pas conduit le pharaon à bon port. Aussi les dieux les ont envoyés sur une île pour les punir, cette île c’est Ibiza. Le Podenco Ibicenco était né. Sur cette île, les habitants n’étaient pas peu fiers d’avoir ces chiens libres, magnifiques, descendants du temps des pharaons ! Aussi, ils refusèrent de les laisser s’en aller sur le continent, c’est ce qui aurait préservé l’origine de la race en évitant tout mélange avec d’autres.
Une autre légende associe Hannibal le grand général carthaginois, et les “lévriers d’Ibiza” lors de sa traversée des Alpes. Hannibal n'a pas fait franchir les Alpes uniquement à des éléphants africains pour appuyer son armée. Il y avait aussi des chiens dressés pour répondre à différentes missions au sein de cette armée redoutable. Les Grecs continuèrent la diffusion des Podencos (nom qui vient de Podokès qui signifie agile).
Plus vraisemblablement, Les Phéniciens, les Carthaginois et peut-être les Romains l'auraient fait voyager par les voies de commerce maritimes, et importé sur l'île d'Ibiza pour donner naissance au Podenco Ibicenco puis à d’autres races : le Podenco Canario, le Podenco Andalou, le Podenco Portugais… . À cette époque ce chien était considéré comme particulièrement précieux et faisait souvent office de cadeau auprès des gens très respectés. Le milieu fermé de l'île a sans aucun doute permis de conserver ce chien proche de son apparence originelle.

 

Ce chien robuste aime l’exercice. C’est un chien kangourou, toujours en mouvement à l'extérieur, mais qui apprécie le confort d'un canapé. Le podenco est parfois cabochard, ludique, actif ou calme...mais il reste un lévrier, avec cette sensibilité toute particulière. C’est un chien gentil qui sera un compagnon idéal si on lui prodigue l’affection discrète qu’il réclame. Envers des gens qu'ils ne connaissent pas, ils sont plus réservés. Vif et indépendant, au caractère bien trempé, il s’adapte rapidement aux changements pour peu qu’il se sente en sécurité et aimé.
Moins connu que le galgo, le podenco est un chasseur aussi redoutable. Si le galgo est rapide et chasse à vue, le podenco, chien kangourou, est lui plus sauteur et agile que rapide. et débusque le gibier dans les taillis et autres trous.

mercredi 28 septembre 2016

Lévriers de personnes célèbres


Tout au long de l’histoire, beaucoup de gens célèbres ont possédé des lévriers.
Il semble qu’ils aient toujours été considérés avec beaucoup d’affection comme animaux de compagnie par leurs propriétaires.
Le lévrier était très populaire dans l'Europe du Moyen Âge, en particulier auprès des souverains. Il figurait sur les armes du roi de France Charles V (1338 - 1380)

Élisabeth d’York (1466 - 1503)
Alors que les courses de chevaux étaient connues comme le sport des rois, les courses de lévriers était le sport des reines. Amatrice de lévriers coursé, elle possédait  plusieurs lévriers elle-même.
Le roi Henri VIII (1491-1547)
Le roi Henry VIII a ajouté la levrette à son étendard personnel et il est toujours le symbole de la maison d’York aujourd'hui. Il possédait plusieurs lévriers et était un grand amateur de chasse et de coursing. Il a probablement été la première personne à parier sur ce sport.

François Ier(1494 - 1547), qui fut emprisonné en Espagne suite à sa défaite lors de la bataille de Pavie, reçu de la part de Charles Quint comme compagnon d'isolement un Galgo.

Frédéric II de Prusse (1712 - 1786) eut une grande passion pour les lévriers ... Il ne se déplaçait jamais sans un carrosse qui le suivait et transportait ses 6 levrettes installées sur de luxueux coussins. Il fit élever un monument à ses chiens à côté de son tombeau au château de Potsdam: "Les chiens de rois sont les rois des chiens" disait-il.


Sir Joseph Banks (1743-1820)
Sir Banks était botaniste et a voyagé avec le capitaine Cook sur l’Endeavour. Lors de ce voyage, il prit également ses deux lévriers. Ils ont atteint Botany Bay (Sydney) en avril 1770, donc ces lévriers furent les premiers à mettre le pied dans ce pays. Banks fait plusieurs références dans ses journaux à son chien courant après les kangourous et les autres animaux australiens. 

Victor Hugo (1802 - 1885) eut un chien qui se nommait Sénat, une sorte de lévrier auquel il était très attaché. Il lui avait offert un collier sur lequel il était inscrit "Je voudrais bien chez moi que l'on me ramenât. Mon état: chien, mon maître Hugo, mon nom Sénat." Le collier fut volé, puis 2 autres. Alors l'écrivain décida de ne plus en mettre et faire confiance à son chien pour retrouver son chemin s'il s'égarait.
Prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha (1819-1861)
Le Prince Albert était le mari de la Reine Victoria. Son chien préféré était un lévrier noir et blanc appelé Eos qu' il a eu comme chiot de six semaine. EOS figure sur plusieurs tableaux commandés par la Reine comme cadeaux pour son époux. Le chien est enterré sous les pentes à Windsor et fait l’objet d’au moins deux statues.

Général George Custer (1839-1876)
Il est dit que général Custer, officier de l’armée USA a souvent voyagé avec son lévrier préféré, Byron & son Scottish Staghound , Lee. Les chiens étaient souvent nommés affectueusement et dans les moindres détails dans son journal intime et les lettres à sa femme.

Saladin, était un lévrier qui vécut chez Stéphane Mallarmé (1842 - 1898). "Il languissait dans l'appartement. Il y dépérissait. Quand, d'aventure, je sortais Saladin, cette brave bête se livrait à des courses tellement folles qu'il m'advint d'être obligé de prendre une voiture pour le suivre et ne le rattraper encore qu'à l'un ou l'autre bout de Paris."

DE NOS JOURS ...

Bo Derek
L'Actrice Bo Derek surtout connue pour ses rôles de film dans «Ten» et
«Tarzan» possèdait plusieurs lévriers retraités et était une grande partisane des programmes d’adoption aux USA. 12 pages vedettes de photos de Playboy, photographiées par son mari, d’elle et de son animal de compagnie faisant du jogging, bronzant et nageant ...ont servi ces campagnes. Comme ce sont des nus, nous ne vous montrons pas ces photos ici, mais vous pouvez aller voir sur Google, si vous êtes curieux.;-)

Cesar Milan
Le cynologue, professionnel de l'éducation des chiens a adopté un lévrier appelé Argos sauvé des galgueros en Espagne. Il avait une patte cassée et suivait un traitement quotidien. Argos est devenu un membre estimé de "César Millan's Leader of the Pack", l'émission de télévision de son maître sur National Geographic.

Charlie Watts
Le batteur des Rolling Stones et sa femme possèdent un haras de chevaux arabes dans le Devon en Angleterre. Ils ont de nombreux chiens dont plusieurs lévriers retraités.

Dr Harry Cooper
Le vétérinaire (et homme de télévision de  talk show) préféré de l’Australie est un fan de lévrier de longue date ayant possédé plusieurs chiens de race et exploité une clinique vétérinaire spécialisée dans les chevaux et les lévriers. Il sponsorise le programme "Greyhound Adoption Program NSW".

Hunter Hayes, chanteur de country  et son lévrier sauvé Cole.
Le chanteur de Wanted a présenté son nouveau meilleur ami, un chien de course nommé Cole via une vidéo sur YouTube. Cole a été adopté à Nashville de Greyhound Pets of America.

Jilly Cooper, écrivain britannique et son lévrier Feather. Le lévrier avait été abandonné par son ancien propriétaire sur une autoroute. Feather est décédé depuis, mais Jilly Cooper obtint un (petit) réconfort ... Le premier maître de Feather, neuf ans plus tard, fut condamné à 2800£ (4000€) d'amende par la cour irlandaise. C’était la première poursuite intentée contre une personne en vertu de la loi introduite sur bien-être des lévriers (Loi 2011 de l’Irlande).

JK Rowling
L’auteur des livres de Harry Potter a adopté Sapphire, 4 ans, par une association d’adoption  de lévriers en Ecosse, comme compagnon pour son jack russell. L' association a eu une grande surprise quand un don important a été ajouté au chèque de frais d’adoption.

Todd Mckenney
L’artiste de spectacle et de télévision australien a adopté deux lévriers comme animaux de compagnie ; Chrissy et Joe. Il est un grand partisan du programme de protection des lévriers et profite régulièrement de l’opportunité pour promouvoir leurs causes dans les médias.




mardi 27 septembre 2016

Les 11 secrets de la queue de votre chien – Vous ne les connaissez pas tous !

Nous connaissons bien nos animaux domestiques. Nos connaissons leurs jouets préférés, où les promener, quelles friandises leur donner, et où les grattouiller.
Mais nous ne connaissons pas nos chiens aussi bien que les autres chiens les connaissent.
Lorsque deux chiens se rencontrent, ils apprennent à se connaître d’une manière très particulière – et non, nous ne faisons pas ici référence au reniflage de derrière. Selon Psychology Today, les chiens remarquent instinctivement les moindres détails du langage corporel d’autrui, ceux que nous autres humains manquons totalement, notamment lorsqu’il s’agit de leurs queues.
Par exemple, saviez-vous que lorsqu’un chien agite la queue, cela peut avoir une autre signification que la joie et l’excitation ? La vitesse et la direction des battements de queue sont eux aussi des signes importants que tout propriétaire canin devrait savoir déchiffrer.
Ne vous inquiétez pas pour autant. Comprendre le « langage » de la queue des chiens est beaucoup plus simple que vous le croyez.

Ce n’est pas une tâche aisée, mais voici les quelques bases de ce code canin.
  1. Si votre chien ressemble à ceci, regardant droit devant lui, sa queue relevée, tandis qu’il croise un chien inconnu, c’est que votre animal fait preuve de confiance, en tentant de dominer l’inconnu. Ce qui se traduit, dans notre langage, par : « Salut, mec ! Ici, c’est moi qui commande ! »

  1. Si la queue d’un chien est droite, c’est qu’il se sent menacé.

  1. Lorsqu’un chien adopte cette position et que sa queue s’agite dans tous les sens, c’est qu’il essaie simplement de vous impressionner.

  1. S’il semble totalement décontracté, que tous ses membres sont détendus, alors il se sent à l’aise.

  1. Cette posture, bouche ouverte et queue recourbée, signifie que le chien se sent menacé et hésitant.

  1. Si votre chien adopte cette posture, c’est qu’il a faim !

  1. Selon le chien, cette position peut s’avérer inquiétante. C’est une position de subordination, qu’un chien adopte en présence d’un chien plus dominant. C’est la manière canine de dire « Wow, mec, tu es nettement plus cool que moi, fais comme tu le sens. »


Bien sûr ce n’est que le début. La direction et la vitesse des battements de queue de votre chien apportent des informations essentielles.

  1. Si un chien agite sa queue sur la droite, c’est qu’il est heureux et excité. Mais de tels battements peuvent avoir beaucoup d’autres interprétations.

  1. S’il agite la queue sur la gauche, alors quelque chose ne va pas.

  1. La vitesse de la queue est aussi importante à prendre en compte. La queue d’un chien s’agitera vivement vers la droite s’il rencontre quelqu’un de familier.

  1. Si la personne n’est pas familière, alors la queue s’agitera plus lentement.

lundi 26 septembre 2016

Lévriers de BD

Petit papa Noël
Petit Papa Noël est un lévrier mâle, l'animal de compagnie préféré de la famille Simpson. Dans l'épisode Noël mortel, Homer comptait sur une prime de Noël pour faire ses cadeaux, mais il ne l'a pas obtenue. Il prit alors le peu d'argent que lui avait rapporté un emploi de Père Noël, pour parier lors d'une course de lévriers. À l'origine, muni d'un bon tuyau, Homer décida à la dernière minute de parier plutôt sur Petit Papa Noël, un outsider, pensant que son nom était un signe du destin… Bien évidemment, le chien est arrivé bon dernier et son propriétaire l'a jeté à la rue. Homer et Bart l'ont ramené à la maison et, l'esprit de Noël aidant, tout le monde a été enchanté de son arrivée.

Boris

Boris est un lévrier russe ou barzoï, un des chiens de la fourrière dans laquelle Lady est conduite quelques instants dans La Belle et le Clochard.
Contrairement à Toughy et Bull qui se moquent de Lady, la surnommant "la princesse "fanfreluche", Boris se montre accueillant avec la chienne de bonne famille terrorisée de se retrouver dans cet endroit.
Boris est un chien philosophe, citant l'écrivain soviétique Gorki pour rassurer le cocker sur son sort : "Malheureux doit trouver plus malheureux que lui, ensuite lui très heureux. Fin de citation".


Rita le lévrier persan dans  Oliver et Compagnie
Rita
Cette Saluki fait partie de la bande de Fagin. Seule femelle du groupe, cette chienne aux cheveux bruns décoiffés et aux yeux fardés de bleu est bien plus douce et compréhensive que ses congénères ; ainsi, elle est la seule à comprendre dès le départ qu’Oliver sera plus heureux chez Jennifer qu’avec eux.
Elle n’en a pas moins un sacré caractère et joue un rôle prépondérant dans les manigances de Fagin et les aventures de son clan. C’est elle qui campe les meneuses quand le gang, rejoint par Oliver, arpente les rues de New-York. Vainement convoitée par Roscoe, Rita est probablement éprise de Roublard qu'elle surnomme "mon doudou" ; elle se montre discrètement jalouse quand celui-ci regarde une autre chienne.



Annabelle


Dans Charlie – Tous les chiens vont au paradis, Annabelle la whippet est l'ange qui fait bon accueil aux chiens qui arrivent au ciel. Elle est responsable de problèmes reliés à la vie sur Terre. Serviable, et généreuse, elle est toutefois assez crédule pour gober les complots de Charlie. Bien que dans des nombreux cas elle obtienne une certaine ''vengeance'' dans la série, et ses conseils sont souvent ignorés par Charlie.



dimanche 25 septembre 2016

Nous sommes à la mer !

Ce dimanche, toute l'équipe de Galgos Rescue Belgium vous donne rendez-vous à la Panne (Adinkerke)





Si le coeur vous en dit, venez nous rejoindre ....
Le départ de la balade sera donné vers 14h30

Adresse du jour :
Duinhoekstraat, 178 - 8660 LA PANNE

samedi 24 septembre 2016

La dermatite atopique

La dermatite atopique est une cause fréquente de consultation. C’est l'une des dix principales raisons pour lesquelles les propriétaires d'animaux de compagnie consultent un vétérinaire et c’est l'une des allergies cutanées les plus courantes chez les chiens (elle affecte entre 10 et 15 % d’entre eux).
  • Elles se manifestent souvent par un léchage/toilettage et un mordillement fréquents ainsi que, parfois, du grattage.
  • On observe très fréquemment une otite, une conjonctivite et une atteinte podale (rougeur et démangeaisons entre les doigts et les coussinets).
  • Des lésions cutanées sont généralement également présentes: rougeur, “boutons"...
Souvent, outre les lésions cutanées liées à l’allergie elle-même, on observe des lésions secondaires liées aux surinfections bactériennes et mycosiques.

La maladie est chronique, récurrente et nécessite une gestion et une prise en charge tout au long de la vie de l'animal.
Dans ce cas encore, le maître doit se montrer vigilant et s’impliquer pour la santé et le bien-être de son compagnon.
Des tests cutanés ou sanguins peuvent aider à déterminer le ou les allergène(s) au(x)quel(s) l’animal est sensible, permettant ainsi de mieux cibler le traitement. 


Votre animal présente-t-il des signes d’allergies environnementales saisonnières?
Le printemps et l’été constituent la période des allergies saisonnières pour les humains, mais il est probable que plusieurs propriétaires d’animaux ne réalisent pas que les chiens peuvent également souffrir d’allergies environnementales saisonnières. 


Symptômes indiquant que votre chien peut souffrir d’une allergie saisonnière
Au lieu de tousser ou d’éternuer comme les humains, les chiens présentent souvent des signes d’allergies environnementales saisonnières au niveau des oreilles, la peau et les pattes.
Faites le test « POP » (peau-oreilles-pattes) pour découvrir si votre chien souffre d’une allergie saisonnière.


 Sources Santé Vet et Petfoodnutrition

vendredi 23 septembre 2016

Les allergies chez le chien et le chat

Tout comme l’humain, chiens et chats peuvent souffrir de diverses allergies : allergie d’origine alimentaire, allergie de contact, dermatite atopique causée par des allergènes environnementaux, ou encore dermatite allergique par piqûre de puces.
Les problèmes cutanés et autres pathologies qu’entraînent ces allergies doivent être diagnostiqués et traités le plus tôt possible, dès l’apparition des premiers symptômes.
La guérison passe à chaque fois par une bonne implication de la part du maître et... de son entourage.

IMPORTANCE DES ALLERGIES
Si la médecine vétérinaire connaît bien, désormais, ce genre de pathologie et dispose de nombreuses solutions pour la soigner, l’essentiel est de consulter le vétérinaire sans attendre, dès les premiers troubles.
  • Une allergie alimentaire peut, outre les symptômes cutanés, occasionner des troubles digestifs (vomissements ou diarrhées) 
  • Une allergie parasitaire, une allergie de contact ou une dermatite atopique (dermatite liée à l’environnement) peuvent être source de problèmes cutanés plus ou moins sévères.

UN MÉCANISME DE DÉFENSE COMPLEXE
Le mécanisme de réaction à une allergie est très complexe.
En règle générale, une allergie va entraîner une réaction du système de défense de l’organisme. Le système immunitaire va « répondre » pour lutter contre le ou les agents responsables (allergènes) mais de façon exacerbée.

MÉTHODES DIAGNOSTIQUES ET TRAITEMENTS
Les symptômes que l’on peut observer lors d’allergie ne sont pas spécifiques. Seul le vétérinaire pourra donc établir un diagnostic précis.
Si votre compagnon souffre de troubles allergiques, le vétérinaire recherchera, dans un premier temps, la cause du trouble : il essaiera de faire la différence entre une allergie de type alimentaire, une dermatite de contact, une allergie parasitaire ou à des aéroallergènes...
Il dispose pour cela de plusieurs techniques d’examen.

Après avoir lancé les investigations et examens nécessaires, il pourra soigner les symptômes à l’aide d’un traitement approprié (corticoïdes, antibiotiques, antihistaminiques, désensibilisation, immunorégulateurs) et de traitements locaux : shampooings, lotions, sprays…

LES DIFFÉRENTS TYPES D’ALLERGIES
Il existe chez les animaux domestiques quatre grands types d’allergies.

1/ L’allergie alimentaire
Elle peut toucher les jeunes animaux, à partir de l’âge de six mois, tout comme les adultes.
Généralement, le symptôme de départ est un prurit (vive démangeaison).
Plusieurs allergènes (trophallergènes) peuvent être responsables.
Il peut s’agir d’un aliment mais également d’un simple composant alimentaire (une seule protéine, par exemple), d’où la difficulté à l’identifier.
Viandes, œufs, poissons, céréales, agents de conservation, colorants ou émulsifiants : il suffit souvent d’un seul allergène pour déclencher l’allergie.
C’est “ce”  constituant “responsable” qu’il faudra trouver afin de l’éliminer de l’alimentation de votre animal.

La recherche de cet intrus se fait par élimination.
Pour cela, il faut mettre en place un régime appelé “régime d’éviction” dans lequel on procède par étapes : On commence par nourrir l’animal avec un aliment qu’il n’a jamais mangé. Le but est de parvenir à une disparition progressive des troubles.
Au fur et à mesure de la réintroduction d’aliments, la réapparition des troubles permettra ainsi de déterminer précisément le ou les aliments qui ne conviennent pas au chien ou au chat. Cela peut prendre un certain temps.

Le maître devra faire preuve de patience et de beaucoup d’implication. La réussite de ce test et la guérison de l’animal en dépendent.
Il est capital de veiller à bien suivre les conseils du vétérinaire et de faire en sorte que tout l’entourage familial et amical ne vienne pas troubler le régime. Tous les « à-côtés », parmi lesquels les friandises, devront absolument être éliminés afin que le régime d’éviction mis en place ne soit pas faussé.
Un animal allergique le restant toute sa vie, il faudra être vigilant. Il existe désormais des gammes de croquettes spécialisées (hypoallergéniques) disponibles chez votre vétérinaire et que ce dernier pourra vous prescrire.

2/ Les allergies causées par les puces
Autre allergie qui peut toucher les chiens et les chats : celle occasionnée par les puces appelée DAPP (Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces) ou DHPP (Dermatite par Hypersensibilité aux Piqûres de Puces).
Certains chiens et chats sont, en effet, très sensibles aux piqûres de puces.
Ce type d’allergie provoquant des démangeaisons et occasionnant du grattage, voire une crise de prurit généralisée (démangeaisons sur l'ensemble du corps), il doit être traité rapidement sous peine de prendre des dimensions dramatiques. 
L'allergie aux piqûres de puces se traduit généralement par l'apparition de rougeurs et de boutons sous le ventre et derrière les cuisses, une perte de poils et de violentes démangeaisons sur la croupe, ainsi qu'autour de la queue.
Même si votre compagnon n’est pas sensible aux piqûres de puces au point de déclencher une allergie, il reste néanmoins très important de le traiter systématiquement  préventivement contre les puces et les parasites externes en général.

Rappelons qu'un traitement régulier contre les vers est également essentiel pour votre compagnon. Là encore, votre vétérinaire vous conseillera et établira avec vous un calendrier des traitements à réaliser (de 2 à 4 fois par an).
Attention, certains antiparasitaires utilisés chez le chien ne doivent pas l’être chez le chat. N'hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire qui vous indiquera le produit le mieux adapté, notamment si chien et chat cohabitent.


3/ Accessoires, ciment… quand l’allergie vient du contact
Enfin, à la longue liste des allergies s'ajoute celle dite de « contact ».
Plus rare, elle peut se manifester lorsque l’animal allergique se trouve au contact plus ou moins prolongé de certaines substances : ce peut être du ciment, du caoutchouc, du latex, mais aussi un produit de type assouplissant, un produit d’entretien, voire une seule substance contenue dans un accessoire !
Lors d’allergies de contact, les lésions cutanées se situent au point de contact avec l’allergène.
Si l’allergène se situe sur le sol, l’animal présentera des lésions sur le ventre, les pattes, le scrotum, le menton : toutes les parties qui sont en contact avec le sol.
Un animal peut aussi être allergique au plastique de sa gamelle ou de ses jouets (lésions sur les babines), ou encore au nickel contenu dans son collier ou sa médaille (lésions dans le cou)...
C’est pourquoi dans ce cas (mais aussi dans d’autres formes d’allergies notamment l'allergie alimentaire),  le vétérinaire pourra vous conseiller de changer les jouets, la gamelle ou le collier de votre petit compagnon.

4/ La dermatite atopique
Cette allergie trouve son origine dans l’environnement.
Elle est causée par l'hypersensibilité aux allergènes présents dans la maison ou à l’extérieur tels que : les acariens de poussière, les pollens ou les spores de moisissures...
Ces éléments déclenchent chez l'animal une réponse immunitaire excessive et peuvent provoquer des démangeaisons récurrentes (grattage, mordillements, léchage) avec irritations ou lésions cutanées subséquentes. Nous accorderons un article entier à cette problématique prochainement.